crèche
Shape 14 déc. 2022

Comment rénover une crèche pour optimiser la performance énergétique ?

Vous souhaitez rénover les locaux de votre crèche ? Que ce soit pour répondre aux recommandations sur la rénovation énergétique des locaux privés ou publics, ou pour optimiser la consommation d’énergie, il est indispensable de réaliser des travaux de rénovation. Quels sont les travaux à réaliser pour améliorer les performances énergétiques d’une crèche ? Isolation, chauffage, ventilation et panneaux solaires, voici nos conseils !

Faire un audit énergétique

Avant de se lancer dans des travaux de rénovation énergétique pour une crèche, ou pour tout établissement privé ou public, il est indispensable de faire un audit énergétique. Cet audit est un état des lieux des performances énergétiques actuelles des locaux. Il permet de repérer les éventuelles déperditions de chaleur, les ponts thermiques et de savoir quels sont les travaux à réaliser en priorité afin d’optimiser les performances énergétiques de la crèche en question. Certains professionnels de la rénovation énergétique proposent de réaliser un audit avant de commencer le chantier. Ils peuvent ainsi cibler les éléments prioritaires : l’isolation, le chauffage, la ventilation ou l’installation de panneaux solaires d’autoconsommation.

Prévoir des travaux d’isolation

Les travaux d’isolation sont généralement les premiers à être réalisés dans le cadre d’une rénovation énergétique. Ils permettent de faire de réelles économies sur la consommation d’un logement ou d’un local, comme une crèche, et d’augmenter le confort thermique. Selon la configuration des locaux et les résultats de l’audit énergétique, plusieurs travaux d’isolation sont possibles : 

  • l’isolation des combles (si la crèche est concernée) ;
  • l’isolation des murs ;
  • l’isolation des ouvertures (portes et fenêtres) ;
  • l’isolation du sol.

L’isolation des combles permet de réduire jusqu’à 30 % des déperditions énergétiques, et l’isolation des murs réduit environ 25 % des pertes de chaleur. L’isolation des murs peut être intérieure (en posant un matériau isolant à l’intérieur, avec un système de contre-cloison) ou extérieure (souvent réalisée en même temps qu’un ravalement de façade, elle est plus efficace, mais plus onéreuse). Les ouvertures peuvent représenter jusqu’à 15 % des déperditions thermiques et l’isolation du sol réduit les pertes de chaleur entre 7 % et 10 %. Nous vous conseillons d’utiliser des matériaux biosourcés pour réaliser l’isolation de votre crèche.

Pensez à l’énergie solaire

Si vous souhaitez vous inscrire dans le mouvement de la transition énergétique et optimiser les performances de votre crèche, pourquoi ne pas installer des panneaux solaires ? Avec des panneaux solaires photovoltaïques, par exemple, la crèche produit sa propre énergie (électrique ou thermique) et peut subvenir à ses besoins (en totalité ou en partie) en termes d’électricité, de chauffage et/ou d’eau chaude. L’autoconsommation est l’objectif visé, mais elle n’est pas facilement atteignable. Votre crèche, en produisant déjà une partie de sa propre énergie, peut faire des économies considérables sur ses factures d’électricité ou de gaz, et consommer une énergie propre et renouvelable. Installer des panneaux solaires est un projet important et coûteux, mais qui s’avère rentable sur le long terme. Il est nécessaire de calculer la rentabilité de vos panneaux solaires avant de vous lancer afin de connaître le rendement des panneaux pour la crèche (selon la zone géographique, l'ensoleillement, la surface des locaux, la puissance des panneaux, etc.) et de vérifier si vous êtes éligible aux aides de l’État.

Rénover l’installation du chauffage et de la ventilation

Si l’installation de chauffage ou de ventilation de la crèche est vétuste, il est important de le remplacer par un système performant, moins énergivore et moins polluant. Nous avons déjà évoqué les panneaux solaires, qui sont une très bonne solution pour produire de l’électricité ou du chauffage, notamment lorsque la surface des locaux est raisonnable. Il est possible d’installer une pompe à chaleur (eau/eau, air/eau, air/air ou géothermique). Certains modèles de pompes à chaleur peuvent être couplés à des planchers chauffants. Les systèmes de chauffage au bois sont utiles en cas de rénovation énergétique, mais ils sont peu adaptés aux locaux d’une crèche. Si vous conservez les radiateurs, pensez à poser des robinets thermostatiques. Un thermostat central est recommandé, comme les équipements de chauffage connectés. Divers systèmes de ventilation peuvent convenir à une crèche, en favorisant les appareils performants et qui consomment peu.

Les travaux de rénovation énergétique sont indispensables pour optimiser la performance énergétique d’une crèche. Ils permettent d’améliorer le confort thermique des enfants accueillis et des personnes qui y travaillent, et de participer à la transition énergétique en réduisant la consommation d’énergie et l’impact environnemental des locaux.

Lorene
Group 8

Vous avez des questions ?
Ecrivez-nous !