Ingénierie digitale pour des économies d'énergie
15 déc. 2021
Objets connectés Données

Comment l’ingénierie digitale permet de faire des économies sur la facture énergétique ?

L’ingénierie digitale dans le cadre de la transition numérique

Qu’est ce que l’ingénierie digitale ?

L'ingénierie digitale se définit par la création, la capture et l’intégration des données à l'aide d'un ensemble de compétences numériques. Vues comme un outil, ce sont les données qui permettent d’effectuer des analyses plus en profondeur et plus pertinentes. L’ingénierie digitale permet donc de mieux visualiser la structure et les flux au sein d’un bâtiment. Seulement, tout cela ne serait pas possible sans transition du numérique !

Quels avantages à la transition numérique ?

D’après Bpifrance, la transformation numérique ferait gagner du temps à près de 80 % des collaborateurs. 72 % d’entre eux estiment que des gains en matière d’efficacité sont notables. 

Pour rappel, la transformation numérique consiste en l’intégration des nouvelles technologies digitales afin d’optimiser les performances.

En s’appuyant sur des dizaines de données (compteurs communicants, IoT, open data…) collectées instantanément dans l’habitat, les professionnels de l’habitat peuvent bénéficier  de dizaines d’analyses qui permettent de gagner du temps dans leurs actions de tous les jours et d’identifier automatiquement de nouveaux gisements d’économies d’énergie.

De quelle ingénierie digitale parle-t-on ?

On distingue 2 phases dans la vie du bâtiment : sa construction et son exploitation. 

Pourquoi l’exploitation est une phase à ne pas oublier et sous-évaluer ? Car elle représente la majeure partie de son existence. Là où la construction prend 1 à 2 ans, l'exploitation d’un bâtiment s’effectue sur des décennies

C’est pour cela qu’il faut impérativement connaître son évolution et ses caractéristiques. Grâce à l’ingénierie digitale, les professionnels peuvent bénéficier d’analyses qui leur permettent de mieux connaître le bâtiment. 

Quel est l’apport de l’ingénierie digitale dans le cadre de la rénovation énergétique du bâtiment ?

Le développement des objets connectés et l’abondance du marché de la donnée (Big data) permettent de créer de la valeur à partir des données énergétiques. Seulement, de cette abondance, il est très souvent difficile d’isoler les données dont nous avons réellement besoin.

L’ingénierie digitale se place en figure de proue pour faire gagner du temps aux professionnels. Elle permet de rendre plus objectif le diagnostic. Comment ? En facilitant la détection des problèmes avant que ceux-ci n’arrivent, en mesurant l’efficacité des travaux dans le bâtiment ou en effectuant des simulations (notamment des simulations thermiques dynamiques du bâtiment).

Plutôt que de laisser la donnée à l’état d’abandon, l’utiliser comme un tremplin pour la rénovation énergétique des bâtiments peut permettre :

  • La réduction de la facture énergétique
  • La réduction du bilan carbone dans l’habitat
  • La lutte contre la précarité énergétique

Comment tirer parti de la digitalisation du secteur de l’habitat ?

L’ingénierie digitale ouvre de nouvelles portes. Saisir cette ouverture pour développer son savoir-faire est essentiel. Les données à exploiter sont de plus en plus nombreuses, ce qui signifie qu’il a de plus en plus de valeur à extraire. En effectuant de meilleures analyses, il est alors possible d’effectuer de meilleures recommandations sur la manière de décarboner l’habitat. Ce travail effectué à partir des données permet de gagner du temps et d’effectuer des gains de productivité.

Quelle visibilité nous offre l’ingénierie digitale ?

L’ingénierie digitale permet d’avoir une vision globale des caractéristiques d’un bâtiment - très  utile donc pour orienter des travaux de rénovation s’il y a besoin.

Une solution comme Homeys permet en un clic de récolter toutes les données sur un bâtiment à partir d’une adresse et d’un numéro de PDL. Cette opportunité, rendue possible par l’accès à des données fiables, permet instantanément d’effectuer des gains de productivité.

Finalement, que retenir de l’ingénierie digitale ?

L’ingénierie digitale est le processus qui permet d'accéder aux données de l’habitat et de les traiter. L’automatisation de certaines tâches chronophages que sont la récolte des données est utile pour orienter la décarbonation de l’habitat, favoriser la réduction de la facture énergétique et lutter contre la précarité énergétique.

Désormais, l'analyse du bâtiment à distance et la construction de l’historique de sa vie grâce aux données sans effort est possible. Finalement ce sont les services qui sont rendus grâce à la digitalisation des bâtiments.

Louis

Vous avez des questions ?
Ecrivez-nous !