Main en feu contre main en glace
22 févr. 2021

Pourquoi fait-il beaucoup plus chaud dans mon appartement que dans celui de mon voisin ?

Dans beaucoup de copropriétés en France, les discussions sur la température de chauffage et le ressenti du confort reviennent toujours. Vous vous demandez si c’est vraiment possible qu’il fasse froid chez votre voisin alors que vous passez une partie de l’hiver avec les fenêtres ouvertes parce qu'il fait trop chaud dans votre logement ? La cause de ce problème vient du mauvais équilibrage hydraulique de votre installation de chauffage collectif !

L’équilibrage hydraulique des réseaux de chauffage consiste simplement à maintenir le bon débit d’eau chaude au niveau de chaque radiateur. C’est une action normalement simple et essentielle au bien-être et au confort des habitants qui peut avoir un impact considérable sur la consommation d’énergie. 

Qu’est ce qu’un problème d’équilibrage hydraulique de réseau du chauffage collectif ?

image chaud / froid

Dans un immeuble avec un chauffage collectif, certains logements ne sont pas chauffés correctement ou sont, à contrario, trop chauffés. Ce phénomène a lieu lorsqu’il y a un déséquilibre des réseaux hydrauliques de chauffage. La chaudière délivre une eau chaude mais n’arrive pas à distribuer l’eau avec le bon débit dans tous les radiateurs. Les premiers radiateurs raccordés au réseau peuvent par exemple être trop bien alimentés au détriment des radiateurs en bout de réseaux, qui eux sont mal alimentés. 

Un mauvais équilibrage de réseau a deux conséquences principales : la première conséquence notable c’est de l’inconfort pour l’habitant et la seconde, une surconsommation énergétique.

Un problème de confort pour l’habitant 

Si le réseau n’est pas bien équilibré, des inconvénients peuvent surgir : 

  • Une surchauffe des radiateurs les plus proches de la pompe,
  • Un déficit de chauffage au niveau des étages supérieurs. 

Avec des conséquences sur le niveau de confort des habitants :

  • Certains habitants auront trop chaud tandis que d’autres auront trop froid. Effectivement, un déséquilibre de réseau génère des températures trop élevées dans les zones bien alimentées et des températures trop basses dans les zones mal desservies,
  • Lorsque les radiateurs sont suralimentés, les habitants peuvent subir des nuisances sonores,
  • Les bâtiments et appartements auront une mauvaise homogénéité des températures ambiantes. 

Une surconsommation énergétique notoire 

Lorsqu’un réseau est mal équilibré, la pompe peut compenser le déficit d’eau de chauffage des radiateurs, ce qui provoque une augmentation du débit dans l’installation. Cette action n’est en aucun cas une bonne solution car elle entraîne un surcoût de pompage. Cette augmentation du débit, qui est donc une accélération de la vitesse de circulation de l’eau de chauffage dans l’installation génère du bruit et une érosion prématurée du réseau. 

De plus, les problèmes d’équilibrage amènent aussi à devoir faire circuler de l’eau plus chaude que nécessaire pour offrir une température acceptable dans les logements mal irrigués avec à la clef une surconsommation énergétique qui peut excéder 10%.

Schéma Circuit hydraulique non équilibré

Faire un diagnostic des problèmes liés au gaspillage énergétique grâce à Homeys

Homeys propose des solutions plug&play à destination des chauffagistes, des bailleurs sociaux et des copropriétés qui ont pour objectif de mesurer la température et l’hygrométrie dans les bâtiments et de donc de détecter le mauvais équilibrage des réseaux. Vous avez un doute sur votre installation ? La mise en place de Homeys prend environ 30 minutes pour un bâtiment de 50 logements. 

Quelles sont les méthodes pour réaliser un équilibrage hydraulique ? 

L’équilibrage d’un réseau hydraulique est réalisé par des sociétés spécialisées via deux méthodes.

Méthode 1 : Équilibrage ou rééquilibrage par la mesure des débits distribués

Cette méthode consiste à calculer et régler le débit dans les colonnes montantes à l’aide de robinetterie dite volumétrique (mesure le débit), dynamique et statique. 

Méthode 2 : Équilibrage ou rééquilibrage par uniformisation des températures de retour 

La deuxième méthode, plus connue sous la dénomination “méthode EQUILOG” a pour but d’uniformiser les températures de retour d’eau dans les colonnes afin que l’eau soit “chaude” dans tous les logements. Elle permet également d'effectuer des corrections de puissances distribuées. 

Méthode 3 : Équilibrage ou rééquilibrage par simulation hydraulique

La troisième méthode, quant à elle, consiste à faire une simulation du comportement de la distribution à équilibrer. Le but est d’avoir accès à des données plus précises sur la distribution et les radiateurs installés. Ensuite, grâce au résultat de la simulation, les robinets sont réglés. Les opérations d’équilibrage peuvent être financées par des prime CEE (certificat d’économie d’énergie), elles doivent alors être réalisées par un professionnel labellisé RGE. Le montant de la prime vient se déduire du coût des travaux en fonction du nombre de logements de la résidence.

Louis

Vous avez des questions ?
Ecrivez-nous !