Logo Loi climat et résilience
28 juil. 2021
Rénovation

Loi Climat et Résilience : Quels changements pour le secteur du logement ?

Le 20 juillet 2021, l'Assemblée Nationale et le Sénat ont officiellement voté le projet de Loi Climat et Résilience issu des travaux de la Convention Citoyenne pour le Climat. Cette loi a pour but d'accélérer la transition écologique et énergétique en France. De nombreux changements sont à venir dans différents secteurs et notamment celui du logement. Avec 19% des gaz à effet de serre émis par le résidentiel selon l’ADEME, il est temps d’intervenir pour limiter ces émissions. 

Interdiction de mettre en location les “Passoires Thermiques”

Dès 2025, il sera interdit de mettre en location les logements les moins bien isolés qui consomment beaucoup d'énergie et n’apportent pas de confort pour leurs habitants : c’est ce qu’on appelle des passoires thermiques. Ces logements sont classés avec une étiquette DPE G. 

Puis en 2028, ce sont les logements classés F qui seront interdits à la location et enfin les députés ont ajouté qu'à partir de 2034 les logements classés E seront également concernés. 

Ces logements seront progressivement considérés comme indécents et les locataires pourront alors exiger de leurs propriétaires qu’ils effectuent des travaux de rénovation énergétique afin de rendre leur habitation conforme à la loi.

Ainsi c’est presque 4,4 millions de logements qui devront être rénovés d’ici 2034 si leurs propriétaires souhaitent les mettre en location.

 Un accompagnement lors des travaux de rénovation énergétique

Après la mise en place de l’aide MaPrimeRenov’, l’Etat prévoit de proposer un Accompagnateur Rénov’, c’est-à-dire un professionnel agréé qui se rendra chez les particuliers souhaitant rénover leur logement et ayant besoin d’un accompagnement. Ce professionnel va indiquer aux ménages qu’il accompagnera les travaux précis à effectuer pour diminuer leur facture énergétique et leur permettre d’améliorer l’étiquette énergétique de leur logement.

Il accompagnera les propriétaires pendant toute la durée des travaux et ce jusqu’à la livraison.

Trouver un artisan qualifié pour réaliser les travaux

Afin d’éviter toute malfaçon qui pourrait être découverte suite à des travaux de rénovation énergétique, l’Etat a mis en place un label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour les artisans et c’est en passant par ces artisans que les ménages, bailleurs ou copropriétés pourront obtenir les aides publiques à la rénovation.

L’accompagnateur Renov’ connaît parfaitement les entreprises compétentes dans le secteur du bâtiment à qui faire appel pour réaliser les travaux. Il devient alors garant de la qualité des travaux effectués dans le cadre de MaPrimeRenov’.

Comment Homeys peut intervenir à différents niveaux ?

Tout d’abord, les équipes techniques de Homeys ont développé une API qui récupère toutes les données du bâti disponibles en open-data et les agrège afin de les restituer à la demande.  Une collectivité ou un spécialiste de la rénovation énergétique par exemple, peut nous faire une demande d’adresse de tous les logements aux DPE F et G sur une zone donnée afin de proposer aux habitants en ayant besoin une aide vers la transition énergétique.

De plus, Homeys propose également un outil d’évaluation d’efficacité des travaux énergétiques grâce à des mesures de la consommation avant/après. Ainsi une fois les travaux réalisés, vous ne laissez pas vos clients livrés à eux-mêmes. Vous continuez de les accompagner dans la transition énergétique en leur permettant de suivre et réduire leur consommation, grâce à une meilleure prise de conscience. 

Homeys est une véritable boîte à outils pour la transition énergétique de l’habitat. En actionnant différents leviers, nous vous permettons d’accompagner vos clients vers une réduction de leur facture énergétique. 

Lorene

Vous avez des questions ?
Ecrivez-nous !